Vroom » Auto » 4 cas où il est légal de cacher sa plaque d’immatriculation ?
flouter sa plaque d’immatriculation
Auto

4 cas où il est légal de cacher sa plaque d’immatriculation ?

Il est important d’immatriculer son véhicule afin de faciliter son suivi une fois mis en circulation. Immatriculer son véhicule est impératif selon la loi pour qu’il puisse circuler librement. Toutefois, on remarque que certains véhicules se voient flouter leur immatriculation. Si bon nombre de personnes cachent leur immatriculation, c’est dû à plusieurs raisons.

Éviter l’usurpation

Montrer sa plaque dans les annonces, c’est s’exposer à certains risques d’usurpation. Même si les risques de flouter sa plaque d’immatriculation existent, cela garantit tout de même votre sécurité. En effet, réaliser la réplique d’une plaque grâce à un modèle et au numéro d’une plaque est facile. Appelé une « doublette », le phénomène d’usurpation d’immatriculation est très répandu.

Prouver une usurpation est d’autant plus contraignant que difficile. Pour démontrer de tels actes, il faut mener des démarches qui sont non seulement très longues, mais aussi fastidieuses. Cela est dû au fait qu’il n’est pas possible de distinguer le faux du vrai. Étant donné que les annonces sont rendues publiques, il est préférable de flouter sa plaque d’immatriculation.

flouter sa plaque d’immatriculation

Protéger les informations de la plaque

Le moyen de fonctionnement diffère en fonction de chaque système. Les plaques d’immatriculation sont souvent vues comme de simples numéros ayant pour fonction d’identifier un véhicule. Loin d’être leur seule fonction, ces plaques intègrent également d’autres informations.

En effet, de nombreux éléments sont intégrés à la plaque minéralogique. Avec des éléments, il est possible de remonter directement à une base où les données intégrant cette plaque sont stockées. On retrouve comme données :

  • l’identité du propriétaire ;
  • les informations personnelles sues propriétaire ;
  • les caractéristiques du véhicule.

Cacher la plaque d’immatriculation dans une annonce permet donc de garder ces différents éléments en sécurité.

Garder son véhicule dans l’anonymat

Dans le but de toucher le public ciblé, les annonceurs élaborent leur message méticuleusement. Toutefois, les réactions attendues ne sont pas aussi positives qu’on l’espérait. Et même dans ce cas, le propriétaire peut avoir des ennuis. Pour cette raison, il faut rester neutre lorsque vous postez votre annonce, même si ce n’est pas l’objectif d’une annonce.

La probabilité que votre véhicule soit au centre de l’attention en recevant des répercussions positives est très élevée. Certes, cela peut paraître anodin, mais ces répercussions peuvent apporter des désagréments au propriétaire. En effet, il pourrait être dérangé ou importuné par ceux qui souhaitent le contacter, surtout via des canaux qu’il ne désire pas.

En cas de réaction négative

Dans ce cas de figure, montrer sa plaque d’immatriculation sur une annonce peut mener non seulement à une insécurité, mais aussi à la mise en jeu de la vie du propriétaire du bien. En effet, les mécontentements sont susceptibles de mener à des actions irréfléchies et incontrôlables. La sécurité du véhicule est remise en question, car il sera facilement identifié.

Au pire, ce dernier peut être vandalisé ou abîmé. Il est aussi possible qu’une personne mal intentionnée remonte jusqu’au propriétaire pour lui faire du chantage. Ne pas cacher la plaque d’immatriculation met donc le propriétaire et son véhicule en danger. Même si ce sont des cas bien rares, ils existent. La meilleure solution de flouter sa plaque pour garantir sa sécurité.

Commentaires fermés sur 4 cas où il est légal de cacher sa plaque d’immatriculation ?